Voici James

James Bezan est député depuis 2004, l’année où il a fait campagne pour défendre les agriculteurs aux prises avec la crise de l’ESB. Au cours de sa carrière parlementaire, il a été un ardent défenseur des communautés rurales et du secteur agricole. Il a présidé les comités permanents de l’agriculture et de l’agroalimentaire, de l’environnement et de la Défense nationale. 

Il s’est battu avec vigueur pour la liberté de commercialisation des agriculteurs de l’Ouest canadien et pour l’abolition du registre des armes d’épaule. Il a également joué un rôle déterminant dans l’obtention de plus de 35 millions de dollars pour la protection du lac Winnipeg et du lac Manitoba.

Bezan est ministre fantôme de la Défense nationale depuis 2015. Il s’occupe activement de dossiers portant sur l’approvisionnement militaire, les problèmes de santé mentale dans les Forces canadiennes, la guerre contre le groupe État islamique et l’agression de la Russie en Ukraine.

De plus, Bezan a été très franc sur la question de la démocratie et des droits de la personne en Ukraine et, par conséquent, il a été l’un des treize fonctionnaires canadiens sanctionnés par le gouvernement russe en 2014. Pour son travail sur les questions ukrainiennes, il a reçu de nombreux prix, tant au Canada qu’à l’étranger, dont l’Ordre du prince Yaroslav le Sage (le prix civil le plus élevé de l’Ukraine) pour son initiative de membres privés en reconnaissance de l’Holodomor.

Avant la vie publique, Bezan travaillait dans l’industrie de l’élevage et il réside actuellement à la ferme près de Teulon, au Manitoba. Avec son épouse Kelly, ils ont trois filles adultes et deux petits-enfants. Dans sa communauté de Teulon, Bezan est membre du Teulon and Area Lions Club et de l’église « Vie Nouvelle ».

Twitter icon Facebook icon Instagram icon

Agir

Assurer l’avenir, aider à élire les conservateurs d’Erin O'Toole et remettre l’économie du Canada sur les rails.

Copy link
Powered by Social Snap